Les différents types d’applications de CAA

CLASSIFICATION EN FONCTION DU CODE D’ENTRÉE UTILISÉ

POUR REPRÉSENTER LE MESSAGE

On peut différencier 3 types d’applications de CAA en fonction du code d’entrée utilisé pour représenter le message. En effet, il y a les applications basées sur :

  • Un code graphique (photos, images ou pictogrammes) et permettant de créer un tableau de communication, un agenda visuel ou un cahier de vie parlant.

Application CAA - pictographique

  • Un code alphabétique et permettant d’écrire un message au clavier qui pourra ensuite éventuellement être lu par une voix de synthèse

Application CAA - Code alphabétique

  • Les gestes (LSF, Borel…) et permettant de chercher une vidéo montrant comment produire un signe de la LSF, créer ses propres vidéos de gestes ou de lier la vidéo d’un geste à une image.

Application CAA - Geste

CLASSIFICATION EN FONCTION DES BESOINS DE L’UTILISATEUR

A partir de la classification d’AAC techconnect, nous avons défini 2 types d’application en fonction des besoins de communication de l’utilisateur auquel elles sont destinées :

  • Les applications pour les personnes entrant dans la communication caractérisées par :

Application CAA - Jabtalk

  • Un vocabulaire pré-défini peu important voire inexistant et couvrant généralement les besoins de base
  • Une banque de données de pictogrammes inexistante ou limitée ; il est donc souvent nécessaire d’utiliser ses propres images.
  • L’absence de voix de synthèse intégrée mais la possibilité d’enregistrer sa voix
  • L’impossibilité de combiner des pictogrammes pour former des phrases
  • Un faible coût (moins de 20 euros) en raison du nombre limité de fonctionnalités
  • Une programmation simple
  • Un support technique souvent très limité

 

  • Les applications pour les personnes ayant d’importants besoins de communication caractérisées par :

  • Un vocabulaire pré-défini importantApplication CAA - Grid player
  • Une importante banque de données de pictogrammes (plus de 400)
  • Divers modèles d’activités proposés (très simples à très complexes)
  • La présence à la fois d’un code graphique et alphabétique
  • Une voix de synthèse de qualité avec choix du type de voix et/ou des langues
  • La possibilité de former des phrases
  • Un coût plus important (supérieur à 30 euros) en raison du nombre de fonctionnalités mises à disposition
  • Des supports techniques performants (mode d’emploi, tutoriels…) facilitant la prise en main et la programmation des nombreuses fonctionnalités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *